jeudi 15 novembre 2018

Parlons ensemble du centre-ville : la concertation se poursuit

Un point d’étape sur le projet de réaménagement de la place du Général-de-Gaulle est organisé le 29 novembre à l’hôtel de ville.

Le 30 mars dernier, le conseil municipal a pris acte du bilan de la concertation engagée durant plus d’un an sur le secteur de la place du Général-de-Gaulle. Il a décidé de lancer la phase opérationnelle du projet dans le respect de la charte sur le centre-ville qui formalise les attentes exprimées par les habitants. Une réunion publique, dressant un point d’étape du projet, sera organisée le 29 novembre à 19h30 à l’hôtel de ville, 122 rue Houdan.

Le château de l’Amiral 

Le démarrage opérationnel des travaux au sein de ce bâtiment, qui prévoit d’accueillir une école internationale culinaire, est prévu au printemps 2019 sous réserve des conclusions de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). En effet, la Ville a l’obligation de réaliser un diagnostic d’archéologie préventive. Ce diagnostic, qui prend la forme d’un sondage sur le terrain, est en cours de réalisation. L’Inrap décidera de l’opportunité de fouilles plus approfondies des sols début 2019.

Les ilots Voltaire et Houdan

Les ilots Voltaire et Houdan s’appuieront sur un schéma urbain qui prévoit la création d’espaces de rencontre, en prolongeant la rue piétonne actuelle jusqu’à La Poste. Au programme également l’implantation de nouvelles boutiques, la création de terrasses et de lieux de vie (maison des étudiants, espace de télétravail, fablab), ainsi qu’un parking d’environ 150 places publiques. La mise en œuvre de ces aménagements ne pourra se faire que postérieurement au réaménagement du carrefour de la place du Général-de-Gaulle, soit à partir de 2020. En attendant, la concertation avec les Scéens va se poursuivre, à l’instar de l’atelier du 8 novembre qui portera notamment sur les pratiques et les usages du futur centre-ville.

> Plus d’information dans la rubrique Les grands projets

> Inscription conseillée auprès de parlonsensemble@sceaux.fr

vendredi 28 septembre 2018

La belle histoire continue…


Après cinq mois d’effervescence, les animations éphémères du château de l’Amiral vont prendre fin le 6 octobre pour laisser place aux préparatifs des travaux qui prévoient l’implantation d’une école internationale des arts culinaires.

Étapes réglementaires

Avant d’entrer dans la phase opérationnelle des travaux prévue au premier semestre 2019, la Ville a l’obligation de réaliser un diagnostic d’archéologie préventive. Ce diagnostic, qui prend la forme d’un sondage sur le terrain, sera réalisé en novembre par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). « L’Inrap a deux mois pour remettre son rapport à la Ville et décider de l’opportunité d’une fouille plus approfondie des sols, précise Clotilde Bédin, chef de projets au service Urbanisme de la ville de Sceaux. Au préalable, la Ville doit réaliser des tranchées permettant les fouilles durant le mois d’octobre. » En attendant, le permis de construire déposé fin juillet est en cours d’instruction. Si toutefois le diagnostic devait conduire à l’obligation de sondages plus approfondis, le projet pourrait être retardé de façon plus ou moins importante.

Un projet très attendu

L’implantation d’une école culinaire internationale dans le château de l’Amiral – qui reste propriété de la Ville – est l’un des projets phares qui résulte de la démarche de concertation “Parlons ensemble du centre-ville”. Le bâtiment historique sera entièrement réhabilité, dans le respect de son architecture et de son caractère patrimonial. Il accueillera des étudiants aux profils variés mais animés par la même exigence : l’excellence !  

lundi 30 avril 2018

La terrasse de l’été au château de l’Amiral

Le samedi 5 mai à 11h, la ville de Sceaux inaugure le lancement de la programmation d’animations estivales – La terrasse de l’été – organisées au château de l’Amiral (1 rue de Fontenay). Des festivités qui dureront jusqu’en octobre avant le démarrage des travaux de ce bâtiment qui doit être transformé en future école des arts culinaires. Un projet issu de la démarche "Parlons ensemble du centre-ville" et qui fait suite à l’appel à idées Inventons la métropole du Grand Paris.



Une école des arts culinaires à rayonnement international

Elément d’attractivité majeur, le centre-ville de Sceaux a fait l’objet d’une importante consultation auprès des habitants durant un an. Initiée par la Ville, cette démarche a mobilisé près de 2000 Scéens qui ont pu exprimer leurs attentes et leurs besoins. De façon conjointe, le centre-ville – et plus particulièrement la place du Général-de-Gaulle – a été sélectionné par la métropole du Grand Paris parmi 57 autres sites en raison de son intérêt métropolitain. C’est le groupement professionnel composé des promoteurs Nacarat et Pitch Promotion qui a retenu l’attention de la ville de Sceaux en ce qu’il répondait le mieux aux attentes des habitants. Le château de l’Amiral, acquis l’an passé par la Ville, accueillera ainsi dans quelques années une école des arts culinaires à rayonnement international. Le bâtiment historique sera entièrement réhabilité dans le respect de son architecture et de son caractère patrimonial. Le groupe Studialis, déjà propriétaire d’établissements de formation d’excellence, comme par exemple le célèbre Cours Florent, louera cet espace. Un restaurant d’application ainsi qu’une boutique proposant les réalisations de l’école également créés. Des ateliers de cuisine à destination du grand public seront également organisés.

Faire vivre le lieu avant travaux

En attendant le démarrage des travaux, une phase de procédures administratives et de mises au point techniques sera nécessaire. Un temps que la Ville a décidé de valoriser en animant le château de l’Amiral. « L’objectif est de conforter l’appropriation du projet par les Scéens déjà fortement associés dans le cadre de la consultation », souligne Philippe Laurent, maire de Sceaux. De mai à octobre 2018, les espaces intérieurs et extérieurs du château de l’Amiral seront ainsi investis par des une offre de restauration/bar et des animations organisées par la Belle friche et à l’initiative, pour certaines d’entre elles, des partenaires locaux. Au programme : cours de danse et de théâtre, ateliers créatifs (art florale, origami, relaxation..), maquillage pour enfants, spectacles vivants, concerts, expositions, dîners de rue ou encore performances. Une programmation qui sera présentée lors de la journée d’inauguration du 5 mai à 11h et qui prévoit de nombreux temps forts. 

Déroulé week-end d’inauguration

Programmation de la journée du samedi 5 mai
  • 12h-19h: dégustation/vente de thés
  • 12h30 à minuit : DJ Set
  • 12h30 à minuit : food-truck barbecue
  • 12h30 à minuit : triporteur food
  • 13h-19h: atelier co-construction bacs de culture
  • 13h-22h: exposition photos
  • 13h-19h : ateliers créatifs pour enfants - petit potager, peinture, métier à tisser
  • 13h00-13h30: démonstration taï-chi et qi qong
  • 14h00-18h: maquillage pour enfants
  • 15h-16h: démonstration atelier origami 
  • 14h-17h : radio dating 
  • 15h-16h30: lecture de portfolios
  • 15h-17h30 : atelier de fabrication de bacs culture 
  • 16h-19h : ateliers créatifs en carton ondulé 
  • 16h30-17h : démonstration guitare flamenca 
  • 18h-19h : yoga du rire 
  • 18h30-19h : yoga du rire 
  • 18h-18h30 : atelier danse africaine 
  • 21h-00h00 : vidéo mapping 
Dimanche 6 mai :
  • 12h-22h : Dj Set
  • 12h - 22h : exposition photos
  • 12h-22h : food-truck barbecue
  • 12h - 22h : triporteur - Jo Houmous
En continu :
  • badminton
  • atelier art floral
  • atelier massage et bien être
  • des espaces de végétalisation
  • panneaux d’expression libre
  • sensibilisation au gaspillage alimentaire   
  • Expositions 
  • Un espace bar et un espace épicerie fine seront disponibles toute la journée.